C’est fou comme, finalement, tout a un nom ; comme tout rentre dans des cases. Et c’est d’autant plus vrai lorsque l’on parle de décoration d’intérieur. Ici, je parlerai de wabi-sabi ; une tendance déco intemporelle, que l’on a déjà vue, mais qui, jusqu’alors, ne portait pas de nom…on pouvait dire qu’il s’agissait d’une déco sobre, d’une déco totalement épurée. Mais la voilà nommée : elle s’appelle déco wabi-sabi. Et c’est grâce à cette dénomination, que l’on se rend compte que c’est toute une philosophie qui est mise en lumière.

Les origines du wabi-sabi

Le wabi-sabi est une philosophie japonaise qui consiste à trouver de la beauté et de l ‘épanouissement dans les choses simples et imparfaites. C’est en tous cas ma définition puisque la plupart des artistes japonais offrent chacun une description sensiblement différente. Néanmoins, tous s’accordent à dire qu’il ne s’agit pas là d’une démarche intellectuelle, mais plutôt basée sur les sens (même si l’impulsion de base prend naissance dans une volonté d’amélioration sur un plan mental…donc, intellectuel !).

La traduction littérale de ces deux termes peut aider à se faire une idée de cette philosophie :

  • Wabi signifie solitude, simplicité, mélancolie, tristesse, dissymétrie,
  • Sabi signifie quant à lui altération par le temps, décrépitude et goût pour les choses vieillies.

Cette philosophie défend l’esthétique de l’ombre, du clair-obscur. Mais c’est surtout l’éloge de la nature et de la beauté de tout ce qui est vieilli ; trouver de la beauté dans l’imperfection.

Philosophiquement, je comprends ça comme l’acceptation avec bonheur et résilience du temps qui passe, et l’aptitude à s’émerveiller des choses simples.

Décoration salon wabi-sabi
Source : instagram-artinhere

Quand la déco reflète cette plénitude mélancolique

En matière de déco, le wabi-sabi est très exigent et ne tolère aucune faute de goût. La déco épurée qui en résulte trouvera sa force dans le peu d’objets que l’on aura choisi. La plupart de ceux qui se sentent proches d’un tel dépouillement auront déjà effectué un travail psychologique quant à leur mode de vie : leur garde-robe est moins fournie, mais chaque vêtement a son utilité ; les meubles sont moins nombreux, mais ils auront choisi ceux dont le design trouve sa source dans la matière elle-même. Contrairement à la tendance rough luxe, le délabrement est moins ostentatoire et le meuble est très peu travaillé. On retrouve beaucoup de bois et ce sont souvent de magnifiques pièces presque brutes ; des tables dans le tronc d’un seul arbre ; des bûches ou des rondins en guise de guéridons. Le wabi-sabi, c’est l’art du dépouillement poussé à son paroxysme.

Décoration salle-à-manger wabi-sabi
Source : houzz-marcus gleysteen architects

 

Décoration wabi-sabi
Source : myserv.net

Les matériaux récurrents observés pour une déco wabi-sabi

Concernant les murs :

Ils seront souvent enduits à la chaux (des pigments viendront donner parfois de la couleur, telle que l’ocre ; mais généralement, ils seront d’un blanc crayeux ou gris et on jouera sur les nuances et les camaïeux) ou en béton ciré. Le but étant de créer une déco avec un esprit zen, propice à la méditation. Il faut savoir également que ces ambiances zen sont souvent propices aux grands espaces, même s’ils sont totalement épurés.

Les matières les plus nobles

Pour les meubles, comme je l’ai évoqué plus haut, ce sera le bois qui prédominera. Celui que l’on aura envie de toucher ; le massif. La pierre sera elle aussi mise en valeur, dans sa plus simple expression, brute et en bloc. Quant aux objets, on les choisira imparfaits, comme ces magnifiques faïences que l’on connaît pour leurs contours irréguliers ou les céramiques artisanales japonaises dans des tons d’une délicatesse infinie : le blanc cassé, le grège et même le bleu pâle. Des pots en terre cuite trouveront leur place dans votre salon, pourvu que vous les ayez dénichés chez un brocanteur ou un artisan potier.

bol pour déco style wabi sabi
Source : commons.wikimedia.org

Priorité aux fibres tissées

Fauteuils, canapés, linge de table et de lit : on privilégiera (assez instinctivement d’ailleurs) le lin pour son tissage irrégulier et bien visible. Les plaids en laine donneront aussi beaucoup de chaleur et de douceur.

chambre décoration wabi-sabi
Source : houzz-subu design architecture

 

Les pièges à éviter dans la décoration wasi-basi

Cette décoration spartiate doit répondre aux attentes de celui qui décide d’en faire son lieu de vie, à savoir l’invitation au calme et à la méditation. Si des tonalités sombres sont souvent employées pour mettre en valeur le clair-obscur, attention cependant à ne pas en faire un espace angoissant et sinistre ; à des lieues de son objectif initial. Pour parer à cela, choisissez des murs clairs pour la pièce à vivre, et enduits à la chaux ; cela donnera plus de chaleur et c’est tout de même moins radical que les murs en béton, même si ceux-ci sont magnifiques quand l’ensemble est parfaitement maîtrisé. Pour éviter de se sentir dans un univers carcéral digne d’un film noir d’auteur suédois, mélangez les textures en ajoutant du moelleux. Rien ne vous empêche de couler une dalle de béton en guise de canapé ; mais j’avoue qu’un petit coussin ne serait pas de refus ! La sobriété de ce style de décoration spartiate ne devrait pas empêcher la convivialité…à moins que vous ayez fait le ménage dans vos amis comme dans vos armoires, mais dans ce cas, aucune idée déco ne s’offre à moi !